fla-fr.gif  lng_en.gif
Domaine Grand Veneur Chateauneuf-du-Pape - Côtes du Rhône
Domaine du Clos de Sixte Lirac
Château Mazane Vacqueyras
Domaine la Grangette Saint Joseph Côtes-du-Rhône

Le Guide Hachette

01_1.jpg

------ GUIDE HACHETTE 2015 -----

D’origine castelpapale, Alain JAUME et ses fils Sébastien et Christophe perpétuent une tradition viticole qui remonte à 1826. Ils conduisent sur le mode bio un vignoble de 65 ha, pour deux étiquettes de renom (Grand veneur et clos de sixte) et une activité de négoce.

Côtes-du-Rhône, «  Réserve Grand Veneur » Blanc 2013
« Discrètement floral au nez, plus expressif en bouche, souple et rond ».


Côtes-du-Rhône, Domaine Grand Veneur « Les Champauvins » 2012          
« Epices, fruits à l’eau de vie, violette, ce 2012 à tous les atouts du vin méridional. Un nez généreux auquel fait écho une bouche ronde, suave et vineuse, portée par des tanins fins et veloutés, qui confèrent à la longue finale un caractère soyeux. »


Gigondas, Alain JAUME & Fils « Terrasses de Montmirail » 2012   
« Cette cuvée affiche d’emblée sa richesse à travers des senteurs de petits fruits très mûrs. Une armature solide de tanins soutient un palais ample, concentré, puissant, rafraichi par une pointe de vivacité. Un vin opulent mais équilibré. »


Lirac, Domaine du Clos de Sixte 2012
«  Un nez complexe ouvre la dégustation de ce 2012 : résine de pin, Zan, violette, cassis…En bouche : de la mâche, de la densité, de la rondeur, des tanins extraits en douceur et une jolie finale sur la mûre et le cacao. Un vin charnu et bien construit. »


Châteauneuf-du-Pape, Domaine Grand Veneur « Les Origines » 2012
«  Un nez complexe ouvre la dégustation de ce 2012 : résine de pin, Zan, violette, cassis…En bouche : de la mâche, de la densité, de la rondeur, des tanins extraits en douceur et une jolie finale sur la mûre et le cacao. Un vin charnu et bien construit. »



------ GUIDE HACHETTE 2014 -----

DOMAINE GRAND VENEUR 
CHATEAUNEUF DU PAPE  « Les Origines » Rouge 2011
Les origines vigneronnes de la famille sont castel papales, et ce domaine créé en 1979 par Alain et Odile Jaume perpétue une longue tradition remontant au XIXe s., que les fils Sébastien et Christophe maintiennent depuis 2003. Les vins de la propriété sont souvent au rendez-vous du Guide, et le 2011 ne fait pas exception. Sur la réserve de prime abord, le nez s’ouvre à l’agitation sur les fruits mûrs. On retrouve ce fruité généreux, accompagné d’un boisé assez appuyé, dans un palais rond et gras, aux tanins bien intégrés. On attendra deux ou trois ans au moins que cette bouteilles digère pleinement son élevage.


LIRAC « Clos de Sixte » Rouge 2011
La Famille Jaume exploite un vaste domaine de 78 ha (en conversion bio), dont font partie depuis 2003 les 21 ha de ce Clos de Sixte. Assemblage classique de grenache, de syrah et de mourvèdre, ce 2011 dévoile des parfums intenses  de fruits noirs à l’alcool et de café. Des tanins mûrs et un boisé fondu confèrent au palais un beau volume et une agréable sensation de douceur. Un vin généreux et harmonieux, à servir dans trois ou quatre ans sur une viande rouge en sauce.


COTES DU RHONE « Les Champauvins » Rouge 2011
Egalement producteurs de Châteauneuf et de Lirac, les Vignobles Alain Jaume apportent aussi beaucoup de soin à l’élaboration de leurs côtes du Rhône. Ce 2011 fait bonne impression. Au nez, les fruits noirs se mêlent à la réglisse, aux épices douces et à un boisé subtil. Souple en attaque, le palais offre de la rondeur, du gras et une fine sucrosité qui enrobent des tanins de qualité. A boire ou à attendre deux ans.


------ GUIDE HACHETTE 2013 -----


RÉSERVE GRAND VENEUR COTES DU RHÔNE 2010  etoile.png  
La Réserve Grand Veneur de cette maison de négoce habituée du Guide revêt une robe rubis aux reflets éclatants. Au nez, elle dispense des parfums discrets de fruits à l'alcool mêlés à d'autres arômes plus frais de bourgeon de cassis. La bouche, ample et longue, revient sur les fruits, avant de laisser la place aux épices et à la réglisse. À boire dès l'automne, sur une daube provençale.
La Réserve Grand Veneur 2011 rosé (25 000 b.),florale (violette), à la fois ronde et fraîche, est citée. On lui destinera une volaille.


DOMAINE GRAND VENEUR  LIRAC « Clos de Sixte » 2010 etoile.png  
Navire-amiral de la maison JAUME & Fils, le Grand Veneur a étendu son vignoble en 2003 sur l'appellation lirac avec ce Clos de Sixte. Dans sa version 2010, le vin, paré d'une robe carminée aux reflets violets, dévoile un nez complexe de fruits cuits, d'épices, de tabac blond et de pierre à fusil. La bouche est à l'unisson, bien équilibrée, longue et d'une puissance mesurée. À boire dans les deux ans à venir.

Côté négoce, le Lirac Alain JAUME 2010 rouge « Roquedon » (8 à 11 €; 27 000 b.), rond, soyeux et fruité, obtient lui aussi une étoile.


Alain JAUME & Fils GIGONDAS « Terrasses de Montmirail » 2010 etoile.png   
Du grenache, de la syrah et une pointe de mourvèdre pour ce 2010 de la maison de négoce Alain Jaume. Le nez évoque les fruits frais, les épices (poivre) et la réglisse, agrémentés d'une nuance florale originale de tilleul. Sur la même ligne aromatique, le palais séduit par sa douceur et sa rondeur, de bons tanins lui apportant la structure nécessaire pour voir venir encore trois ou quatre ans. Unanimement recommandé par les jurés sur une viande en sauce.


------ GUIDE HACHETTE DES VINS 2012 ------


Châteauneuf du Pape « Les Origines » 2009

« Les Origines » ? Le berceau castelpapal de ce vaste domaine, fondé en 1826, qui s’étend sur 70 ha jusqu’à la rive droite du Rhône. Alain JAUME et ses Fils Christophe et Sébastien ont engagé sa conversion à l’agriculture biologique.Cette cuvée comprend une part non négligeable de mourvèdre (30%) et de Syrah (20%) aux côtés du grenache. Les dégustateurs, qui ignoraient sa composition, lui ont trouvé du potentiel. Sa robe est sombre et profonde, son nez expressif et franc, sur le fruit noir. Au palais, ce vin dévoile de solides tanins bien intégrés, qui respectent le fruit. « Un élevage soigné » écrit un dégustateur, qui souligne l’heureux mariage du raisin et du chêne. A oublier 4 ou 5 ans en cave et à servir sur du chevreuil sauce…Grand Veneur (par exemple).


DOMAINE GRAND VENEUR, Lirac « Clos de Sixte » 2009

« Les lecteurs ont souvent vu ce nom, aux meilleures places, mais plutôt dans les pages consacrées aux appellations Châteauneuf du Pape et Côtes du Rhône. Le GRAND VENEUR, domaine phare des vignobles Alain JAUME, maîtrise aussi ses Lirac. Ce 2009 séduit par son nez complexe et puissant de cassis et de mûre, quelques nuances vanillées rappelant l’élevage partiel (35%) en fût. Il ne déçoit pas en bouche, ample, rond, gras, bâti sur des tanins bien enrobés de fruits confiturés et sous-tendu par une juste fraîcheur. A boire ou à garder 3 ou 4 ans. Pour tajine aux pruneaux. »


Alain JAUME, RASTEAU « Les Valats » 2009

« Alain JAUME et ses fils, Sébastien et Christophe, également propriétaires du Domaine GRAND VENEUR, présente cet année sous leur casquette de négoce cette cuvée surprenante mais plaisante. Le nez qui mêle les fleurs et la truffe blanche, est d’une grande noblesse. Une belle harmonie pour ce vin original, à déguster sur un magret de canard par exemple. »


Alain JAUME, GIGONDAS « Terrasses de Montmirail » 2009

« Ce grand négociant rhodanien, plus connu pour ses CHATEAUNEUF DU PAPE, ses COTES DU RHONE, (notamment avec le DOMAINE GRAND VENEUR), bichonne aussi ses Gigondas. Témoin, ce 2009 au fruité exubérant, sur le cassis frais, la framboise, la fraise, ample et rond en bouche, soutenu par des tanins onctueux. Quelques années de garde lui permettront d’exprimer au mieux sa complexité naissante. »


------ GUIDE HACHETTE DES VINS 2011 ------

COUP DE COEUR de Cotes du rhone !

Côtes du Rhône « Les CHAMPAUVINS » Domaine Grand Veneur 2008

Régulièrement sélectionné dans ces pages, le GRAND VENEUR d’Alain JAUME & Fils fait forte impression avec ce 2008 issu du trio Grenache-Syrah-Mourvèdre...les tanins du vin et du bois sont superbement fondus, laissant s’exprimer avec persistance les fruits rouges et noirs. Une magnifique réussite !

Avec deux étoiles, la RESERVE GRAND VENEUR rouge 2008 confirme la maîtrise du millésime. Le « Blanc de Viognier » 2009 obtient une étoile pour le côté gourmand de ses arômes de pêche blanche très mûre et de fleur d’abricotier, et pour sa rondeur en bouche.


Lirac, Domaine Grand Veneur « Clos de Sixte » rouge 2008

En conversion à l’agriculture BIO, le CLOS DE SITE apprtient à la famille JAUME depuis 2003. Vingt hectares d’argile rouge et sable mélangés à des galets roulé s...un vin au caractère bien affirmé. Fruits rouges cuits et pruneau composent un bouquet puissant et chaleureux, prolon é par un palais tannique et boisé (cacao).

Vacqueyras, Alain Jaume « Grande Garrigue » rouge 2008

COUP DE COEUR de l’édition précédente, ce Vacqueyras revient avec 1 étoile au revers. Une robe jeune, pourpre intense ; un bouquet mêlé de fruits cuits, d’épices et de notes boisées vanillées ; une bouche au diapason, ample, riche, tannique encore marqué par l’élevage : c’est un très beau vin, mais il n’a pas encore tout révélé. A découvrir dans 4 ou 5 ans.

Châteauneuf du Pape, Domaine Grand Veneur rouge 2008

LE DOMAINE GRAND VENEUR a entamé sa conversion à l’agriculture biologique. Paré d’une robe sombre, ce 2008 livre un bouquet intense de fruits noirs (cassis, mûre) et de café torréfié. Dans la continuité du nez, la bouche, dense et ferme, affiche une puissance et un élevage bien maîtrisés. La dégustation finit sur de jolies notes d’épices douces, laissant une impression d’harmonie. A garder 3 ou 4 ans.